Démarche santé ou effet anesthésiant

Avec une augmentation fort des salariés qui craquent sur le site, le message de la direction sur la démarche santé fait plus penser à de la méthode Coué qu’à un aveu du fond du cœur.
Pour rappel, la direction a orchestré tambour battant un changement de mutuelle et de gestionnaire surtout pour des histoires financières et avec pour idée de remettre à plat tout notre système de complémentaire, histoire de faire quelques économies. Elle a dû mettre un frein à cette ambition suite à un de nos tracts nationaux en mars. Elle a alors assuré qu’il n’était pas question de remettre à plat la méthode de calcul de nos prélèvements, ni l’aspect universel et familial de la prise en charge. L’avenir dira si nos prémonitions sont justes… Car les négociations sont toujours ouvertes.
Mais que vient faire la QVT dans cette « démarche Santé » ?
Pour rappel, la QVT ou Qualité de Vie au Travail est un possible accord fourre-tout où vont se côtoyer les risques psycho-sociaux, le travail à distance, la déconnexion et le choix des plantes vertes. La négociation de cet accord a commencé il y a presque 2 ans (novembre 2016 !!!!), a vu sa suspension le temps de faire des groupes de travail qui ont accouché d’une souris, et n’a abouti qu’à reprendre les accords de travail à distance existant et pondre quelques lignes ahurissantes sur le droit à la déconnexion.
Comme pour la rémunération globale, la direction construit un gloubiboulga de notions ronflantes où tout se mélange pour mieux nous endormir. Pas sûr que cela suffise à désengorger le service médical…

Voir L@ Puce à l’Oreille n°58

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.