CE : Compte-rendu de la réunion du 24 janvier 2014

Un seul comité d’établissement pour le mois de janvier, mois généralement calme dans l’agenda social. Le grand collège (réunion des élus du CE et des délégués du personnel) s’est réuni pour l’élection des membres du CHSCT .Au niveau national, une seule réunion s’est tenue sur la suite des négociations sur les risques psycho-sociaux.

Grand collège du 24 janvier – élection du CHSCT :

Cette réunion marque la fin du processus d’élections des membres du CHSCT. 3 syndicats du site (CGT, CFE-CGC et UNSA) s’étaient mis d’accord pour proposer une liste commune reflétant les résultats des dernières élections de décembre 2013. Cette liste a été élue dans son intégralité.

Comité d’entreprise ordinaire du 24 janvier :

Bilan économique du site :

La présentation des résultats économiques pour 2013 a été partielle car les résultats n’avaient pas encore été publiés officiellement.

Des représentants des principales organisations (DCG, AMS et IBP) du site sont venus présenter les perspectives de divisions et les échéances pour les prochains mois, de même qu’un retour rapide sur le CES de Las Vegas. Pour la CGT, ces présentations provoquent un certain malaise et beaucoup de questions sur la véracité  des données présentées et leur interprétation. Si dans les grandes lignes le premier semestre sera stable (voire en baisse), le deuxième semestre est annoncé comme très positif avec des croissances à 2 chiffres pour certaines divisions (IBT). Les chiffres pourraient être repris directement des transparents présentés à ST-Ericsson il y a 18 mois. Comment croire à la croissance d’IBT, alors qu’elle était déjà promise (entre 15 et 20 %) à ce niveau pour Q4-2013 ? La direction souffle le froid (face aux salariés à qui elle demande sans cesse plus d’efforts) et le chaud face aux représentants syndicaux ou pour rassurer les investisseurs.

DCG : la direction a expliqué qu’ORLY n’avait pas atteint les objectifs. Trop complexe et haut de gamme, trop cher et trop tard. Elle pense que CANNES, ciblant un secteur moins haut de gamme ne rencontrera pas ce problème.

Suivi des effectifs :

Si les effectifs continuent de diminuer mois après mois. De quelques individus, certes, mais sur une année, la baisse cumulée devient significative (130 personnes globalement sur le site). Et ce n’est pas avec les restrictions et le blocage des postes que la tendance va s’inverser. Et ça ne sera pas sans conséquences sur les finances du CE

Restrictions prévues 2014 :

Tous les domaines sont touchés : les équipements, notamment informatiques (seuls les PC en panne et ceux qui ne passeront pas en W7 seront changés), les licences informatiques en tout genre, les embauches, les alternants, les déplacements… Les embauches de stagiaires, alternants… n’auront lieu que pour répondre à la stricte application de la loi et ne pas avoir d’amende à payer… On peut mesurer la pertinence des motivations de la direction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.