ST Grenoble : Des élections sous tension

Explications des manœuvres de la direction sur les élections CSE 2018 du site de Grenoble

Historique
Le dépôt des listes de candidats avait comme date butoir le jeudi 25 octobre 2018 à 12h, la direction avait jusqu’à 17h ce même jour pour en assurer l’affichage, conformément au protocole pré-électoral signé unanimement et s’imposant donc à toutes les parties (CAD-ST, CFDT, CFE-CGC, CGT, FO et UNSA).
4 organisations syndicales ont déposé leurs listes sur le site de Grenoble, avant 12h, le 25/10/2018 : la CFDT, la CGT, la CFE-CGC et l’UNSA. Ces listes ont été affichées par la direction le 25 octobre à 17h conformément aux dispositions du protocole.

Tout aurait pu être conforme si……………….
Contre tout attente, la direction a procédé à la modification de certaines listes syndicales, pas une mais deux fois, le vendredi 26 octobre 2018 au profit de la CFDT et de L’UNSA. La direction se sentant investie d’une mission divine a contacté la CFDT et l’UNSa pour leur demander de modifier leurs listes car certaines candidatures n’étaient pas conformes (collège et parité).
Il est totalement interdit d’accepter toute modification ou dépôt de liste en dehors des dates et heures définies par le protocole électoral. C’est une violation grave pouvant entraîner de lourdes conséquences sur la validité du scrutin, y compris annuler l’élection avec toutes ses conséquences.
Peut-être que certains ont parié sur la possibilité que ces modifications puissent passer inaperçues

Pas vu, pas pris ? La suite de cette rocambolesque histoire dans le tract suivant : Des élections sous tension a Grenoble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *