Horaires/Temps de Travail

Les Questions ci-dessous ont été posées par les Délégués du Personnel et les Réponses sont celles de la Direction.

  1. « Q. : TEMPO considère les demi-journées de congés comme étant des journées complètes d’absence. Quand on pose une demi-journée de congé, elle apparait comme une absence pour la journée complète. Comment régulariser la situation ?»
  2. « Q. : Il était apparu que moins de 2% des personnes en forfait jour remplissaient Tempo. Dès lors, à quoi sert conserver ce système pour cette catégorie de salariés ?»
  3. « Q. : un salarié travaillant en semaine, posté ou non, appelé à travailler ponctuellement à la demande de son manager, un samedi ou un jour non travaillé habituellement :
    a. Comment récupère-t-il ?
    b. Que récupère-t-il et sous quelle forme : compensation salariale, repos supplémentaire, etc. ?»
  4. « Q. : Pour les personnes à temps partiel, quelles sont les règles pour revenir à temps complet ?»


«Q. : a. TEMPO considère les demi-journées de congés comme étant des journées complètes d’absence. Quand on pose une demi-journée de congé, elle apparait comme une absence pour la journée complète. Comment régulariser la situation ?
b. Il était apparu que moins de 2% des personnes en forfait jour remplissaient Tempo. Dès lors,
à quoi sert conserver ce système pour cette catégorie de salariés?
»
Réponse : Le fonctionnement du Forfait Jour : consiste à fixer sur l’année un nombre de jours de travail, en dehors de toute référence horaire. L’employeur apprécie au 31/12 que le salarié a bien accompli le nombre de jours convenus (base maximale : 218 jours – AORTT). Pour les personnes en forfait jour, les modalités de décompte de nombres de jours travaillés sur l’année sont bien en jour complet. Une personne ayant travaillé ½ journée et ayant posé ½ journée, au titre du décompte annuel de jours travaillé est bien considéré comme ayant travaillé cette journée-là.
Haut de page


«Q. : Il était apparu que moins de 2% des personnes en forfait jour remplissaient Tempo. Dès lors, à quoi sert conserver ce système pour cette catégorie de salariés ? »
Réponse : Ce point a été abordé lors de différentes réunions de CE en 2012 et 2013. Il a notamment été expliqué au CE de Février 2012 que la fonctionnalité de saisie de l’auto-déclaration des jours travaillés était peu utilisée. En conséquence, dès 2012, notre site, comme les autres sites français, ont basculé sur un fonctionnement en « simulation de présence » pour les personnes en forfait jour. Ceci signifie qu’une interface est en place entre le système de contrôle d’accès et Tempo. Ainsi, tout passage du badge à un accès du site génère automatiquement la considération que ce jour est un jour travaillé dans Tempo.
Haut de page


«Q. : un salarié travaillant en semaine, posté ou non, appelé à travailler ponctuellement à la demande de son manager, un samedi ou un jour non travaillé habituellement :
a. Comment récupère-t-il ?
b. Que récupère-t-il et sous quelle forme : compensation salariale, repos supplémentaire, etc. ?
»
Réponse : Un salarié peut être amené, à la demande de son manager, à effectuer des heures supplémentaires en complément de son temps de travail habituel. Dans ce cas, le salarié sera rémunéré suivant les modalités définies dans son contrat de travail.
Un salarié pourra aussi, d’un commun accord avec son manager, être amené à aller travailler sur un modèle horaire différent du sien. A partir de ce moment, il devra récupérer son temps de travail dans le mois suivant sa venue. Ce temps de travail sera éventuellement majoré en temps en fonction des horaires qu’il aura effectués.

Haut de page


«Q. : Pour les personnes à temps partiel, quelles sont les règles pour revenir à temps complet ? »
Réponse : Le salarié doit en faire la demande auprès de son manager via le formulaire disponible sous Grenet. Le même formulaire est utilisé pour les demandes de modification de temps de travail :
– D’un temps plein vers un temps partiel,
– d’un temps partiel vers un autre temps partiel ou,
– d’un temps partiel vers un temps plein.
Ce formulaire est ensuite à transmettre à la RH qui formalisera le changement par un avenant au contrat de travail du salarié.

Haut de page