CSE du 26/05/2020 : CSE de crise

Le CSE du 26 mai 2020 est toujours un CSE de crise , c-à-d un CSE qui fait la part belle aux questions sanitaires autour du Covid19 et qui renvoie des sujets , jugés non prioritaires aux oubliettes .

Une présentation (optimiste et peut être pas réaliste) des produits phares/roadmaps et perspectives pour AMS a été faite , ainsi qu’une présentation des aménagements prévus sur la presqu’ile et l’impact ( sans doute minimisé ) pour les salariés de ST .

Le CSE débute donc à 9h

Une réunion toujours masquée avec peu de gens en salle de réunion et beaucoup d’élus par « Teams » . Les présentations sont faites par le Directeur du site . Les élus présents en salle de réunion ont plus de facilité pour intervenir dans la réunion et influer sur les questions traitées .

Première partie : Point de situation Covid 19 .

La situation est présentée sous contrôle , que ce soit pour  la gestion des douches , le contrôle des entrées , le port du masque jetable sur site ou la présence dans tous les bâtiments  des distributeurs de gel . Les dernières actions relevées par la visite du CSCCT le 12 mai sont en cours de réalisation . Le DUE a été mis à jour et les points de modifications sont présentés en CSE . Les élus CGT réclament pour la nième fois le nettoyage de la salle de pause le week-end  entre l’équipe de jour et l’équipe de nuit conformément à ce qui est noté dans le DUE ( augmentation des fréquences de nettoyage des parties communes ) . La direction , pour la troisième fois , note le point et plaide pour une non compréhension des demandes précédentes . Nous restons dubitatifs . Un autre point du DUE ouvre un mini débat : la mise à disposition de 1500 ouvre-portes pour les salariés de ST . Le flou autour de la distribution de cet ouvre porte et le décalage entre la mise à disposition de ce qui pourrait être considéré comme un gadget et son apparition dans le DUE , ce qui lui donne de l’importance , crispent le débat . Les cales portes , la gestion des flux de déplacement (dans les étages et à la cantine ) , les mesures prises pour aérer les bureaux  complètent le tableau des mesures prises pour la gestion de la crise  CoviD 19 à ST Grenoble sous la responsabilité du Directeur du site .

Les élus CGT rappellent que la multiplication des déchets (masques jetables , gobelet plastiques , bouteilles plastiques) sous couvert de crise sanitaire risque de générer une seconde crise et que la situation amplifie les manquements écologiques précédents .

La communication par poster , affiche , mail s’avère difficile et tout les messages n’atteignent par leur cible – Les salaries . Les élus CGT font remarquer que les personnages illustrant les messages ne sont pas adaptés . La mise en place des référents  et la mini formation pour les personnes revenants sur site doit permettre d’informer les salariés .

79 personnes se sont déclarées en situation de travailleurs vulnérables , 8 ou 9 personnes (seulement) par jour ont utilisé le dispositif garde d’enfant, 11 personnes se sont déclarées malades du covid 19 depuis le mois de Mars , pas de cluster déclaré , ni évoqué .

Deuxième partie : présentation de la situation d’AMS , bons résultats tels que décrits dans les résultats officiels , que ce soit pour AMG ou Imaging . Pas d’impact de la crise covid19 sur Q1 . Prudence évidente sur Q2 sans analyse précise mais un optimisme de rigueur. Le client principal qui mangeait des pommes et le client chinois qui monte continuent à être des cibles très importante pour AMS , rien n’est  présenté en CSE sur d’éventuels problèmes créées par les sanctions américaines . A la question CGT précise sur d’éventuels impacts , la réponse reste évasive mais ferme : RAS …. Étonnant .

La combat bat son plein , même en CSE , AMS se présente en champion des produits électroniques utiles pour lutter contre le Covid19 . Les applications médicales et les produits innovants se sont multipliés ces derniers mois . Les élus CGT indiquent qu’ils ne sont pas dupes de ces effets d’annonce et qu’ils espèrent néanmoins que les produits dédiés aux applications médicales auront dans l’avenir un vrai plan de développement et pas une vision court-termiste opportuniste .

Troisième partie : L’impact de aménagement de la presqu’ile sur les salariés de ST :

Positif pour la direction quand ce sera fini en 2022

Les travaux en cours engendrent des problèmes de vibrations  pour certains équipements du labo GRAL mais cela est pris en compte dans l’utilisation

Les trajets des salariés en vélo, en roue, ou à pied ne seraient  pas impactés par les travaux , là encore pas sur du tout . Les débuts des aménagements nous laissent sceptique mais nous oblige à l’attention .

Le site sera coupé en 2 par une bretelle de l’autoroute , là encore pas d’impact négatif prévu !.

Point complémentaire : l’obligation légale de la présentation des états récapitulatifs à 6 ans , dixit la direction : aucun intérêt pour ST et une information pour le salarié qui n’appelle aucune action RH, . un outil législatif qui serait destiné aux PME. Remarque des élus du CSE : les problèmes récurrents des salariés en dessous du minimum légale devraient amener ST à être moins présomptueux .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.