CSE extra du 7/05/2020 : retour à la nouvelle normalité

Le CSE du 7 mai 2020 était un CSE extraordinaire uniquement dédié aux mesures prises par le site de Grenoble pour les 3 premières semaines après le confinement.

La présentation en CSE a été faite à partir des slides du Directeur du site, préparée pour les managers, donc en anglais

  • 2 types de contraintes : statiques (quand on ne bouge pas) et dynamique (déplacements pour arriver et bouger dans le site)
  • 2 priorités : la sécurité des salariés et les demandes de division en termes de service.

Il faut aussi répondre aussi aux demandes des autorités, nationales ou locales.

Les différentes mesures prises (entrée sur le site, port du masque, organisation des plages de repas à la cantine, les 4m² autour de chaque personne, les renforts pour le personnel de nettoyage très sollicités, la distribution de gel hydroalcoolique, les sens de parcours, les limitations pour les ascenseurs, les escaliers , la nomination de « référents » ( zone , métier , divisions) , les mesures de protection supplémentaires pour les utilisateurs des transports en commun , les douches pour les utilisateurs de vélo pour venir travailler, les révisions pour les vélos) ont été présenté aux membres du CSE. La CGT a fait des demandes supplémentaires concernant l’ouverture des douches le midi pour les gens venant sur site en vélo en horaire décalé, concernant le nettoyage de la salle de repos le weekend entre l’équipe de jour et l’équipe de nuit, l’ouverture des distributeurs automatiques -café et sandwiches- ou la distribution de plateau repas pour les équipes de nuit.

Les prévisions des effectifs pour les prochaines semaines ont été présenté : le taux de présence sur site est prévu autour de 20% mais il va y avoir au moins 40% en Salle de Tests et dans les Labos car il y a une forte demande des divisions. La crainte c’est d’avoir beaucoup de gens non habitués aux nouvelles règles et un peu plus stressés que d’habitude par leur charge de travail et les contraintes.

En conclusion : un CSE d’information avec un changement de ton par rapport aux CSE précédents, une certaine humilité par rapport à toute les mesures mises en place dans une certaine urgence et avec peu de concertation ce qui implique des mises à jour et des ajustements sans autoritarisme.

Post scriptum : Depuis le 7 mai quelques points soulevés en CSE ou en CSSCT ont été corrigés mais bien d’autres restent non couverts, pourtant essentiels. La nouvelle normalité ressemble-t-elle à l’ancienne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.