NAO 2019 : C’est le salaire qui doit augmenter !

Disons-le à ST en ASSEMBLÉE Mardi 28 à 12H30

Cette année la direction innove en convoquant deux séances de négociations distinctes, le 27 mai pour les OATAM et le 28 pour les Ingénieurs et Cadres.

Cette accentuation de la division du personnel est néfaste. Nous avons besoin de plus de liens, de plus de continuité entre catégories.  

Les plus bas salaires sont mis à part. Quant aux Ingénieurs et Cadres il s’agit pour la direction de mettre en œuvre le remplacement, « sauf exception », des hausses de salaire par des primes.

Cette politique a vocation à s’étendre à tous, si nous ne réagissons pas. Elle est très dangereuse.

  • Elle est déjà présente chez les postés chez qui les primes masquent les bas salaires,
  • Elle laisse sur le carreau celles et ceux qui ne touchent pas de prime, et dont le travail est méprisé,
  • Elle vise bien sûr à économiser sur le dos des salariés comme le montrent les calculs bientôt affichés sur nos tableaux,
  • Elle aggrave la situation précédente, où le « mérite » avait remplacé les augmentations générales,
  • Elle accentue « l’usine à gaz » que constituent nos rémunérations, objectif recherché par la direction pour que nous perdions tout repère,
  • N’oublions pas qu’en parallèle, le patronat de la métallurgie se bat pour faire sauter les protections qui demeurent dans les conventions collectives, comme la reconnaissance des diplômes ou l’évolution des coefficients à l’ancienneté, dans certains cas.

Opposons-nous à cette division, à cette volonté de substituer les augmentations de salaire par des primes.

Voir notre tract sur ce sujet : NAO 2019 – Notre travail doit être reconnu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.