Négociations travail à distance

Le premier accord avait été discuté pour 1 an. Lors des négociations pour le nouvel accord en avril 2016, la direction a juste proposé un renouvellement pur et simple. Malgré cela, le travail à distance a été suspendu près d’un mois… faute de renouvellement de l’accord dans les temps.

Tous les syndicats avaient alors demandé l’ouverture de négociations dès septembre 2016 pour que le nouvel accord soit prêt au printemps 2017. Malgré la demande répétée des syndicats, les négociations ne commenceront que mi-février. La direction joue clairement la montre. Les syndicats ont demandé une extension de l’accord du télétravail pendant les pics de pollution.

La CGT soutient les revendications suivantes : extension possible à plus d’un jour par semaine, sur des plages matin ou soir, prise en compte de certains frais. La Direction veut-elle vraiment prendre le temps d’en discuter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *